FEMMES INSPIRANTES – Isabelle Filliozat.

#filliozat,démarche artistique, parentalité, Nadia Nadege, Isabelle Filliozat Une démarche artistique en soi… 

Éduquer sans violence, oui c’est possible !

Voici une mère de famille, entrepreneure possédant plusieurs entreprises,

écrivaine et auteure qui n’a pas froid aux yeux ! Véritable démarche artistique en soi, elle transmet le concept de l’éducation sans violence, basée sur la communication efficace.

Diplômée en psychologie et psychothérapie à Paris, Londres et New-York, Isabelle Filliozat est propriétaire de deux entreprises, psychothérapeute, formatrice, conférencière, écrivaine. Mère de deux enfants, elle vit dans le Sud de la France mais voyage dans toute la francophonie mondiale.

Visionnez une courte intervention de Isabelle Filliozat à propos dessituations où nous nous emportons et où notre cerveau semble débranché.

Transmettre son expertise

Pendant plus de 25 ans Isabelle a exercé en tant que psychothérapeute et formatrice en relations humaines et communication. Elle centre désormais son activité autour de la transmission et de la diffusion de son expertise vers le grand public.

Conférencière, elle est l’auteure de 15 livres dont les best-seller « L’intelligence du cœur », « Au cœur des émotions de l’enfant » et « J’ai tout essayé ! » aux Éditions Lattès dirigées par Isabelle Laffont surnommée la « best-selleuse ».

démarche artistique, parentalité, Nadia Nadege, Isabelle Filliozat
Elle développe des modules de formation pour les professionnels de la famille et les parents. Elle dirige aussi une école pour former des coachs parentaux et des psychothérapeutes. 
Près de 27.000 fans sur sa page Facebook. 2 ouvrages dans leTop 100 des livres en français sur Amazon. Plus de 300 jours dans ce Top 100. 15 livres qui totalisent plus du million de lecteurs. Mais qu’est-ce qui la fait courir ?

Former à la parentalité

Son cheval de bataille actuel : la parentalité positive. Comment être parent aujourd’hui. Comment être un parent imparfait ET heureux. Comment éduquer quand on doit faire avec la colère, éduquer sans punition et sans cri. Comment découvrir les routines qui fonctionnent et harmoniser sa communication. Comment comprendre son enfant… et se comprendre en tant que parent.
Comment s’épanouir comme maman qui travaille et comme entrepreneure à charge de famille. « L’amour n’est pas une récompense, c’est un carburant ! » dit Isabelle.

Entreprendre d’apprendre

Ce qui la motive, c’est apprendre. Découvrir. Comprendre les liens entre les choses et le tissage des relations. Comprendre la place de l’humain dans l’univers et comment y prendre une place harmonieuse. « Si je peux apprendre quelque chose, alors j’ai le sentiment d’avancer. » De rencontre en rencontre, Isabelle dit avoir toujours avancé en allant de portes fermées aux portes qui s’ouvrent. « Ce que je réalise avec le temps, c’est que j’ai toujours fait la même chose. Mon tout premier livre : Le Corps-Messager, écrit il y a 35 ans, comprenait déjà tout ce que je fais depuis. Enfant, je m’intéressait déjà aux émotions. »
démarche artistique, parentalité, Nadia Nadege, Isabelle Filliozat

A défaut des étoiles, explorer le cerveau

À l’école, elle voulait étudier l’astrophysique. Comprendre d’où viennent les étoiles et la vie. Un enseignant en physique fait obstacle à son orientation scolaire vers la filière scientifique. Elle se réoriente alors en biologie, poursuit des études de médecine. Mais elle découvre que la vie de laboratoire, ça n’est pas pour elle. Elle aime trop les gens. Ce sont les relations qui la motivent. Elle se dirige alors vers la psychologie. Mais elle conserve un esprit de scientifique.

Accompagner les parents

L’étude du cerveau l’enthousiasme. Elle introduit constamment l’apport des neurosciences dans sa pratique de la psychologie. Mais elle est surtout une vulgarisatrice qui rend ses connaissances accessibles à tous, en proposant des méthodes concrètes. Ce dont elle est toujours la plus fière vient des rétroactions des parents qu’elle rencontre. Isabelle est comblée et fière à chaque fois que l’un d’entre eux lui dit : « Vous avez transformé ma vie avec mes enfants. Vous m’avez permis de transformer mon quotidien avec ma famille. »

#filliozat,démarche artistique, parentalité, Nadia Nadege, Isabelle FilliozatConcilier entrepreneuriat et vie de famille

La conciliation travail-famille pour elle, c’est prendre le temps. Réaménager son temps et voir le temps autrement.
« J’ai eu mon premier enfant à 37 ans. Je bénéficiais déjà d’une certaine aisance financière. J’étais déjà assez connue. Ça m’a permis de ralentir et de prendre le temps. Ça m’a permis aussi de prendre une nounou à la maison. Mais si j’avais su à l’époque combien c’est important de consacrer du temps à ses enfants, j’aurais gardé plus de temps encore pour mes enfants. Ma mère s’est arrêtée cinq jours pour ma naissance et quatre jours pour ses autres enfants. Dans mon schéma intérieur, je n’avais pas besoin de m’arrêter. Et je l’ai fait un mois. »

Intégrer les enfants dans le quotidien professionnel

« J’avais la chance de travailler à la maison. Je pouvais donc me permettre d’intégrer ma fille dans mon quotidien professionnel. Le défi pour les femmes entrepreneures, pour les mamans qui travaillent, c’est qu’elles ne se trouvent pas en situation de devoir choisir entre l’un ou l’autre. Socialement, il faut réintroduire les enfants dans le quotidien professionnel, inventer de nouvelles façons de travailler. On peut porter son bébé et faire une vente. Et n’oubliez pas que travailler est bon pour son enfant. Toutes les études démontrent que les enfants des mères qui travaillent ont plus de chances de persévérer aux études. »
#filliozat,démarche artistique, parentalité, Nadia Nadege, Isabelle Filliozat

Les femmes qui l’inspirent

Sa mère reste son grand modèle. Professionnelle à son compte, Anne-Marie Filliozat, psychanalyste et psychosomaticienne, fait partie des pionniers qui ont amené l’analyse transactionnelle en France. Isabelle admire sa détermination sans faille, sa volonté d’être au service, sa générosité pour contribuer autour d’elle.
Alice Miller (1923-2010) est une autre source d’inspiration. Cette psychanalyste et chercheuse la touche surtout parce qu’elle a su partager dans ses livres la douleur de l’enfant, et militer pour qu’on prenne en compte une éducation sans violence pour les futures générations.

Suivre la JOIE à la trace

« Ce qui est vraiment important, c’est se libérer des peurs. Personne ne peut nous dicter notre route. On n’a qu’une seule vie. C’est essentiel de tracer son chemin. Et pour savoir comment s’orienter, nous devons chercher la JOIE. À chaque fois que je me suis trompée, c’est parce que je n’ai pas écouté mon sentiment de joie mais que j’ai voulu suivre celui du devoir. C’est la joie qui indique le véritable chemin de vie. »
La joie sera d’ailleurs le thème du prochain livre de Isabelle Filliozat qui sortira au printemps prochain. Soyez heureuses, c’est la clé !
Entrevue réalisée en Janvier 2016 par Nadia NADÈGE et publiée en 2016 pour la première fois
Pour en savoir plus :
 
#filliozat, design French contemporary art, Isabelle Filliozat, Nadia Nadege, parentalité,

Explorer la collection qu’elle dirige chez Lattès Éditeur : http://www.editions-jclattes.fr/collections/psy-sante

 
Visiter ses sites :
               EIREM École des Intelligences Relationnelles et Émotionnelles http://www.eirem.fr
               Les Ateliers Filliozat de FILLIOZAT & CO pour les professionnels et les parents http://www.filliozat-co.fr/ateliers-filliozat/