#selfie : une quête d’identité

#nadianadege #selfie #art, portrait, autoportrait, selfie, design French contemporary art, sculpture, haut-relief, comment décorer chez soi avec de l'art

Dans les arts plastiques, on n’emploie pas le terme de portrait pour la sculpture, et pourtant la chose y existe, mais on dit têtebuste ou statue ; portrait se dit pour une œuvre en deux dimensions, peinture ou dessin. 

Un intérêt pour l’individuel

Le genre du portrait, dans quelque art que ce soit, témoigne d’un intérêt pour l’individuel

Le portrait est une interprétation et une transcription, donc un choix. On veut rendre l’apparence extérieure d’une personne, quel que soit le degré de réalisme. 

Bien qu’uniquement visuel, le portrait peut rendre très sensible la personnalité intérieure du modèle, par de nombreux indices tels que la pose, l’expression de la physionomie, etc.

Une personne réelle ou quelqu’un de fictif

Le fait que le modèle soit une personne réelle ou quelqu’un de fictif n’a aucune importance pour les procédés employés par l’art pour le faire connaître ; mais il en a pour le travail demandé à l’artiste. 

Le portrait d’une personne réelle demande à l’artiste d’être observateur et même psychologue pour pénétrer la personnalité du modèle. 

Le portrait d’une personne fictive lui demande une imagination très précise et complète ; et bien souvent les portraits fictifs prennent appui sur l’observation de modèles réels.

#nadianadege #selfie #art, portrait, autoportrait, selfie, design French contemporary art, sculpture, haut-relief, comment décorer chez soi avec de l'art

L’autoportrait

Lartiste se représente lui-même. Cela présente l’avantage pratique qu’on a toujours sous la main son modèle et qu’on ne dépend pas ainsi des autres ; il a l’inconvénient pratique qu’à se voir dans un miroir on a de soi une image inversée ; il a la difficulté psychique qu’on y est trop directement intéressé pour se voir facilement de manière impartiale. 

L’autoportrait, surtout quand il est fréquent chez un artiste, est un témoignage de la quête du Soi et de l’intérêt qu’on porte à son expression.

L’identité primordiale

Mais qu’on fasse son propre portrait ou celui d’un autre, le portrait marque toujours qu’on attribue une importance à l’identité personnelle. 


(extraits de la BNF)