5 conditions pour obtenir un article de magazine

En préparant un documentaire sur des artistes francophones vivant à l’étranger, je devais interviewer une artiste peintre. J’avais besoin de ses éléments pour les transmettre à la productrice de l’émission et préparer mon entrevue. Je les ai reçus dans l’heure, avec professionnalisme, promptitude et enthousiasme de sa part. Ce qui fait que la productrice veut maintenant faire passer un article complet sur elle dans un magazine avec lequel elle collabore.

En l’entendant me parler de la façon dont transiger avec cette artiste l’a séduite, j’ai eu envie de partager avec vous les points clés pour réussir vous aussi.

5 clés pour séduire les medias


1 – Engagez un photographe professionnel. Autant pour avoir votre portrait de vous dans l’atelier que pour pouvoir rendre disponibles des photos impeccables de vos oeuvres, en plusieurs tailles de fichiers (envoi pour le web, envoi pour une projection, envoi pour l’impression), vous devez avoir des photos professionnelles. Si vous êtes un pro de Photoshop, travaillez vos photos dans le style des magazines dans lesquels vous voudriez qu’on parle de vous.


2 – Ayez l’air heureux. Soyez souriant, heureux, productif et adoptez un style gagnant sur vos photos. Je sais que c’est la mode des selfies impassibles et des photos figées… mais les medias veulent des photos vivantes et inspirantes pour leurs lecteurs.

3 – Utilisez vos nouvelles photos professionnelles partout où vous le pouvez : sur votre site, sur les réseaux sociaux, dans la signature de vos courriels et bien sûr dans votre dossier de presse (et si vous ne possédez pas un dossier de presse digne de ce nom ou si vous voulez améliorer le vôtre, ou même si vous voulez obtenir des articles, laissez-moi vous aider en me contactant ici)

4 – Soyez réactif. Les journalistes ont l’habitude d’obtenir tout de suite ce dont ils ont besoin. C’est justifié le plus souvent car ils travaillent avec des délais de publication serrés et s’ils sont pigistes, eux-mêmes sont soumis à des commandes de dernière minute. Les radios et les télévisions travaillent le matin pour leur parution du soir… Lorsque ce n’est pas forcément justifié (j’ai vu parfois des demandes urgentes pour une publication réellement parue un an après !), comprenez qu’une offre de publication est une chance et un privilège qu’il ne faut pas rater… et les journalistes le savent. Donc, délai justifié ou pas, vous devez être prêt à envoyer vos éléments dans les 24h – et je conseille dans l’heure. De même que vous devez être prêt à bousculer votre emploi du temps si on vous demande une entrevue.

5 – Soyez organisé. Votre dossier de presse est complet (votre biographie, votre CV, un texte de présentation, votre communiqué si vous avez un événement à faire connaitre, vos photos) et vous en possédez un exemplaire imprimé et tous les éléments sous forme de fichiers électroniques. 

    SUGGESTION SPÉCIALE POUR QUÉBÉCOIS

    Si possible, ayez tous vos éléments en version bilingue. En effet, nous sommes proches de l’Ontario et des États-Unis. Nous transigeons souvent avec nos voisins anglophones et cela représente un marché bien plus grand d’acheteurs d’art. Donc soyez prêt pour des articles en anglais !