D’autres indices d’une carrière d’artiste en danger

 Ce n’est pas évident de vous voir comme vous voient les autres. Il se pourrait que vous soyez plus dur avec vous-même que votre entourage ou au contraire que vous portiez des lunettes roses alors que les autres trouvent que vous avez des progrès nets à faire.


Vous savez que votre travail n’est pas encore au point mais vous refusez de modifier votre approche

Votre niveau de compétence n’est pas celui que vous voudriez atteindre mais vous ne cherchez pas les meilleures ressources pour vous former, vous ne voulez pas étudier et vous ne voulez pas pratiquer différemment. Soit vous évitez complètement de recevoir du feed-back, soit vous résistez au feed-back qui vous déplait, ou vous vous retrouvez confus sur ce que vous devez faire. 

Vous vous surestimez.

Vous n’êtes pas en formation continue avec votre art. Vous pensez que vous avez assez d’expérience pour vous en passer. Vous expliquez votre manque de succès par les circonstances extérieures, comme vous n’arrivez jamais à vous trouver à la bonne place au bon moment.

Vous ne partagez pas votre travail parce que vous vous sentez gênés.

Vous manquez de confiance en vous ET vous laissez la peur vous arrêter, ce qui vous amène à ne pas montrer votre travail à quiconque. Ce qui en result est que vous ne progressez pas en tant qu’artiste.

Vous pensez que le markéting n’est pas pour vous

Vous craignez de devenir un vendeur à pression. Vous ne vous voyez pas comme un artiste qui doit communiquer et construire des relations avec ceux qui ont besoin de ce qu’offre votre art. Vous dites que vous laissez les ventes, le markéting, que vous n’êtes pas bon là-dedans et que cela contrarie votre inspiration de créateur.

Vous n’avez pas de liste de contacts ou vous en avez une que vous négligez.

Vous savez biunique vous devez construire votre liste de contacts mais vous ne l’avez pas vraiment pris en charge ni même pris au sérieux. Vous ne voyez pas de valeur dans le fait de gérer une lettre d’information ou de poster vos actualités régulièrement et vous n’avez pas de projet pour faire adhérer vos contacts à votre liste.

Vous n’avez pas communiqué avec vos contacts depuis des mois.

Vous y pensez, vous vous dites que vous devriez vous y mettre, mais vous ne le faites pas. Vous êtes devenu complaisant avec vous même et confortable avec le fait que vous ne vous développez pas comme artiste. 

Vous perdez un temps incroyable sur les réseaux sociaux

Vous répétez ce que les autres disent et font sur Facebook, Twitter, Pinterest ou Instagram, sans stratégie claire. Vous avez une vague idée que vous pourriez tenter de vendre ou de contacter des personnes pour vos évènements ou vos expositions mais vous n’allez pas plus loin pour apprendre à réellement utiliser les réseaux sociaux pour réussir.

Vous n’avez pas de cartes d’affaires

Quand vous rencontrez des personnes et que vous leur parlez en face à face, ils se montrent intéressés à ce que vous faîtes. Ensuite ils vous demandent votre carte mais vous n’en avez pas. Et cela dévalue votre profession d’artiste tout en empechant vos publics de vous contacter, de vous suivre, de rester en contact.

Vous avez honte de votre site

La dernière fois que vous avez fait une actualisation de votre site date de plusieurs années. Vous vous doutez que vote site est confus et qu’il ne met pas en valeur votre travail artistique mais vos doutes, vos incertitudes, votre passivité font que cela reste de même depuis longtemps.

Vos messages sur les réseaux sociaux ne parlent que de vous

Vous faites savoir aux gens ce que vous faites et ce que vos pensez mais vous ne tentez pas de trouver ce qui va les intéresser. Vous ne leur demandez pas ce qu’ils aimeraient lire ou savoir.

Vous n’avez pas de réaction sur les réseaux sociaux

Vous constatez qu’il y a peu de commentaires, de mentions ou d’interaction avec vos messages. Vous ne savez pas comment les générer ni comment les augmenter. Vous avez peu de visites de votre site web. Au fonds de vous-même, vous vous dites qu’il doit y avoir quelque chose qui cloche mais vous laissez la situation telle quelle.

Vous ne possédez pas votre nom de domaine

Votre site est sur un hébergeur ou votre site est seulement votre page Facebook.  

Les solutions résident dans votre choix d’inverser la tendance, et si vous ne savez pas comment faire, il existe de nombreux ouvrages, des pratiques quotidiennes, des formations au markéting de soi et au markéting de l’art, des cours de développement personnel. 

  1. Soyez toujours prêt à apprendre sur votre art et à remettre en question vos habitudes.
  2. Faîtes évaluer votre travail par des experts et restez ouvert à la critique.
  3. Planifiez des expositions régulièrement et continuellement.
  4. Prenez un cours de markéting pour les artistes.
  5. Engagez un coach.
  6. Constituez votre liste de contacts et élaborez une stratégie pour communiquer régulièrement vos actualités.
  7. Actualisez votre site.
  8. Postez des messages sur les réseaux sociaux qui intéressent vos contacts (donc identifiez ce qui les intéresse en leur posant des questions)
  9. Formez vous à l’usage des réseaux sociaux pour stimuler vos ventes
  10. Créez et déposez votre nom de domaine.

Il n’y a pas de solution magique disponible quelque part… sinon je l’aurai déjà achetée ! Mais avec du travail et un réseau de soutien (personne ne peut y arriver seul), en choisissant des pratiques reconnues comme efficaces par les meilleurs, en agissant avec persistance, cohérence et consistance, vous allez observer rapidement une amélioration de vos résultats.

Vous voulez vivre de votre art ? C’est possible, une étape à la fois. Contactez-moi pour une consultation si vous le souhaitez. Je serais heureuse de vous donner un coup de pouce.

Nadia