Le marcheur et les arbres

Yuji Miyata, un jeune japonais épris de paix, a entrepris de faire le tour du monde à pied pour y planter des arbres. Son objectif : diffuser un message pacifiste et écologiste.  C’est à l’âge de 6 ans, en entendant parler pour la première fois des problèmes liés à la destruction de la couche d’ozone, que Yuji Miyata commence à se préoccuper de problèmes environnementaux. Il participe ensuite à de nombreuses actions dédiées à la protection de la nature. Une fois adulte, anéanti par le décès de deux de ses proches, il mène une longue réflexion sur le sens de la vie et décide de consacrer la sienne à la défense de l’environnement et de la paix entre les hommes. Il trouve son mentor en la personne de Paul Coleman, « the earthwalker », dont l’action consiste à marcher de par le monde pour y délivrer un message pacifiste. A chaque étape, il effectue une action symbolique : celle de planter un arbre. « Je veux montrer aux gens qu’il faut protéger la nature et préserver la paix. Les deux choses sont liées. Si les hommes ne sont pas capables de vivre en harmonie avec la nature, ils ne pourront pas non plus cohabiter en paix » explique Yuji Miayta, lors de son passage à Besançon le 6 juin 2012. Avant d’y arriver, par la Suisse, il a traversé la Chine, la Corée, le Japon, Taïwan, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, la Syrie, la Turquie, la Serbie, la Croatie, la Slovénie et l’Italie, cumulant près de 11 000 km et plantant 3041 arbres.