Sculpture du Roi Pakal, figure maya 21 décembre 2012


English follow – see below

sculpture de Nadia Nadège, 2012, ciment de gypse-béton-métal
sculpture of artist Nadia Nadege, 2012, hydrostone-cement-metal
masque du roi Pakal nommé par l’archéologue Alberto Ruz Lhuillier à Palenque (Mexique)
mask of King Pakal found by archeologist Lhuillier at Palenque (Mexico)
Pakal fut nommé roi à l’âge de 12 ans à la fin du VIIème siècle et régna dans la cité de Palenque jusqu’à sa mort à l’âge de 80 ans. On découvrit sa tombe en 1952 dans une crypte sous le Temple des inscriptions, le plus beau tombeau royal connu dans le monde Maya et où il était encore couvert de son masque de jade. Il ne reste de sa tombe qu’un imposant couvercle de 8 m² représentant un bas relief du roi assis en train d’être avalé par les mâchoires du jaguar des ténèbres. Sa momie ainsi que les différents objets qui l’entouraient sont maintenant exposés au musée d’anthropologie de Mexico.
Palenque, bâtie entre 500 et 800 après J.-C. au milieu des forêts tropicales pour des cérémonies religieuses, comporte de nombreux temples dont le Temple du Soleil construit vers 642 qui correspond au monde souterrain qui abrite des scènes d’offrandes au roi Pakal.

Mayan King Pakal. Reigned from 615 to 683 AD, during the golden age of Mayan expansion. Credited with constructing most of what is now called Palenque ruins, including the giant Temple of the Inscriptions. In 1952 archaeologist Alberto Ruz Lhuillier discovered Pakal’s sarcophagus deep inside the temple, down a hidden staircase. Several seated skeletons found around him are assumed to be ritual sacrificial victims. The sarcophagus lid gained brief fame after Erich von Daniken proposed that it depicted an astronaut in a space capsule. Pakal’s bones and burial artifacts are now housed in the National Anthropology Museum in Mexico City. Lhuillier, who excavated the site during the 40’s and 50’s, is buried in the ruins, near the park entrance.