Aider les enfants de son quartier à réussir à l’école.

La rentrée scolaire coûte cher et ce sont les dons de chacun d’entre nous qui permettent aux organismes communautaires de Montérégie de favoriser une entrée en classe dans la dignité.

C’est au mois de septembre que se déroule l’événement le plus important de l’année pour nos enfants : la rentrée scolaire. Or, rentrer à l’école est un véritable casse-tête pour les parents et les enfants qui vivent en situation précaire.

Crédit photo : www.Flickr.com

Quand on sait que 30% de la population du Grand Montréal – soit plus de 500 000 personnes, vivent sous le seuil de la pauvreté, quand on sait que le budget pour la rentrée au Québec est évalué à 450$ par enfant, il est facile d’imaginer le nombre de jeunes qui risquent d’arriver en classe dépourvus du nécessaire. Et d’imaginer également les conséquences de la honte sur leur niveau de motivation pour aller à l’école…

C’est l’occasion de faire appel à la générosité des plus nantis pour permettre une rentrée scolaire dans la dignité – voire dans la joie, pour les familles de notre localité. Donner de notre argent quand on ne peut pas donner de notre temps nous permet de faire notre part de solidarité. Comment notre geste fera-t-il la différence ? La santé d’abord qui commence par une bonne alimentation. L’aide au budget par la distribution gratuite des fournitures scolaires. Et l’aide vestimentaire, dont les chaussures des petits pieds qui grandissent très vite.

Faire la différence pour l’avenir des jeunes

C’est dans les locaux d’Action Nouvelle Vie, un organisme de lutte contre la pauvreté de la Rive-Sud, que se déroulera en septembre prochain l’Opération Retour à l’école, faisant partie du programme L’école,,, j’y suis, j’y reste ! Durant la journée sont distribués aux familles aide alimentaire, aide vestimentaire et fournitures scolaires – pendant que des activités ludiques et sportives occupent les enfants.

L’année dernière, Alejandro se présente comme bénévole : « Vous, je ne vous oublierai jamais ! Il y a 3 ans, mes deux frères ont pu recevoir chacun leur sac à dos avec leur liste de fournitures, les polos et les chaussures, et tout ce qu’il faut… et ça a démarré leur année scolaire du bon pied. Ils étaient fiers d’eux. Et ma mère a pu faire face après la disparition de mon père. Aujourd’hui, je rentre à l’université et c’est moi qui viens vous aider ! »

Action Nouvelle Vie agit directement sur le terrain, œuvrant auprès de plus de 2.000 familles de la grande région de Longueuil : futures mères et leurs nourrissons, écoliers et collégiens, enfants placés par la DPJ, immigrants en difficulté… Ce sont 90 pays différents qui se rejoignent ou 500 enfants suivis durant toute l’année scolaire. On ne dira jamais assez à quel point le bon départ d’un bébé dans la vie ou d’un enfantà l’école est une assurance pour la santé physique et mentale des jeunes et la meilleure mesure d’intégration et d’unité tant sociale que familiale.

Nourrir aussi l’estime de soi

Cela fait 15 ans que Action Nouvelle Vie développe des programmes et services de soutien à la population locale – leur zone d’intervention couvre la Rive Sud mais aussi le Grand Montréal autant que la Montérégie. La distribution de nourriture (banque alimentaire et aide alimentaire) et de vêtements (friperie ouverte à tous à l’année) s’ajoute aux services d’aide et de soutien et aux activités d’insertion et d’éducation, dans un contexte d’accueil, d’écoute et d’accompagnement.

«On réduit considérablement l’abandon prématuré de l’école, on empêche l’engrenage des mauvais débuts qui souvent cataloguent ensuite l’enfant comme difficile ou potentiellement délinquant… Depuis 8 ans que je vois mes élèves bénéficier de Retour à l’école, je constate de meilleures attitudes dans la classe et une augmentation du nombre de réussites » confie Jean-François, enseignant dans une école primaire.

L’Armée du Salut organise pour la troisième année consécutive une Kermesse Retour à l’école en coopération avec l’Église Communautaire de Verdun. « En leur fournissant les outils adéquats, nous donnons aux enfants la possibilité de commencer l’année scolaire avec toutes les chances de succès de leur côté » commente Givette Volet, directrice des Relations Publiques.

Ce n’est effectivement pas seulement le problème des dépenses scolaires ou la capacité de manger à sa faim qui doit être résolu, c’est aussi l’importance du respect et de la dignité qui entraîne une meilleure estime de soi chez les enfants (et leurs parents). C’est aussi le partage de connaissances et d’expériences et la lutte contre l’isolement et l’exclusion.

Donner pour ceux qui nous côtoient

L’alimentation est le pivot central pour Action Nouvelle Vie. C’est par la distribution alimentaire qu’ils ont commencé à œuvrer : «15.000 paniers alimentaires distribués pour près de 50,000 personnes nourries – ce qui représente une valeur de plus de 5 millions de dollars de nourriture distribuée.» raconte Suzanne Fournier, Directrice générale.

Mais cela va bien plus loin en permettant de créer un réseau de liens sociaux et de soutien individualisé aux familles et aux enfants. La nourriture est autant affective et émotionnelle. L’organisme vise à établir un lien de confiance pour que les mères et les familles acceptent les expériences qu’on partage avec elle et les conseils qu’on donne. Lorsque ce sont des familles immigrantes, c’est encore plus important pour qu’elle les intègre à leur culture et qu’elles s’intègrent dans notre société.

Avec sa 6e édition de Rentrée la Tête Haute, la Mission Bon Accueil a réussi à impliquer cette année la Fondation Marcelle et Jean Coutu, Telus et La Presse pour leur opération contre le décrochage scolaire. Là aussi, une distribution massive d’effets scolaires à son Centre Multiservice de St-Henri va permettre aux enfants de familles démunies de ne plus se soucier d’être exclus ou disqualifiés en début de cycle scolaire.

Toutes ces actions ne sont possibles que par la contribution sous forme de dons des particuliers et des entreprises. Ceux-là qui sont dans le besoin, nous les côtoyons sur la rue, dans notre quartier, dans notre milieu de travail, à l’école de nos enfants. Pour donner, il suffit de visiter leur site et contribuer directement en ligne. Alors, à vos claviers, M’sieurs Dames !

http://www.actionnouvellevie.com/
http://www.missionbonaccueil.com/fr/index.php
http://www.armeedusalut.ca/

Nadia Nadège