L’espace virtuel, pour Voir

L’Espace virtuel fait appel aux artistes

« C’est par une situation d’interlocution, un rapport potentiel d’échanges, une position d’accueil et de réception, que l’ici s’invente et se définit par la prospection ou par l’extrapolation.' » C’est ainsi que se décrit la mission de ce centre d’artistes.

Fort heureusement, la définition qui s’ensuit ne peut que rassurer. « Avant d’y arriver, on peut se perdre, chercher, mais quoi qu’il arrive, c’est ici que l’on se retrouve. Espace Virtuel convie les artistes à inventer et à habiter cet ici. »

Je pense à la Mère Michelle de mon enfance… il aurait suffi d’un baiser pour récupérer son chat. Un peu d’amour et d’émotion, un peu d’échange et de partage, simple – sans grand discours. Connaissez-vous le fin mot de l’histoire ?

Le Père Lustucru ne pense qu’aux affaires et profite de la situartion. Il n’a cure de l’amour (et il est certain que la Mère Michelle n’est pas suffisante jolie gourgandine pour le séduire) mais produit une interlocution puissante et sans ambage.

Ainsi vont aussi les centres d’atistes cherchant désespérément des discours qui deviendront un potenriel de contenu pour une accumularion de sacs poubelles, des collages de pile de cartons ou encore 3 galets posés sur le plancher. Interlolucutoire !

Quanr au chat, le Père Lustucru, il l’a vendu !

INTERLOCUTION, subst. fém.
Étymol. et Hist. 1. 1546 « interruption faite dans une conversation (par quelqu’un qui objecte quelque chose) » (Est. ds Rom. Forsch. t. 32, p. 92); 2. 1611 « jugement préparatoire par lequel on prononce un interlocutoire » (Cotgr.); 3. 1685 « tout discours qu’échangent les interlocuteurs dans un dialogue » (Maucroix, La Fontaine ds LaFontaine, Œuvres, éd. H. Régnier, t. 8, p. 340). Empr. au lat. interlocutio « action d’interrompre en parlant, interpellation », qui a pris, dans la lang. jur., le sens de « sentence interlocutoire » en b. lat. (cf. Nierm.).
Source : http://www.cnrtl.fr/etymologie/interlocution

LA CHANSON

C’est la mère Michel qui a perdu son chat,
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra. (bis)
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
Mais non la mère Michel vot’ chat n’est pas perdu.

Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

C’est la mère Michel qui lui a demandé :
Mon chat n’est pas perdu, vous l’avez donc trouvé ? (bis)
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu.

Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

Et la mère Michel lui dit : C’est décidé
Si vous m’rendez mon chat, vous aurez un baiser. (bis)
Et le père Lustucru qui n’en a pas voulu,
Lui dit : Pour un lapin votre chat est vendu.

Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra la la la
Sur l’air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

C’est la mère Michel qui a perdu son chat,
Pauvre mère Michel
C’est la mère Michel qui a perdu son chat,
Pauvre mère Michel
Pauvre mère Michel

Ecoutez en ligne la chanson « La Mère Michel » :
http://www.annuaire-enfants-kibodio.com/paroles-chansons/mere-michel.htm