Vos 5 meilleures stratégies de croissance

Vous voulez grandir, vous voulez développer vos ventes, vous voulez croître… soyez prêts à gérer la croissance !

Réussir à prendre de l’expansion ne consiste pas seulement à trouver de nouveaux clients ou segments de marché… cela demande aussi de pouvoir fournir la nouvelle demande, continuer à livrer le même niveau de qualité et de consacrer du temps pour prospecter (sans se laisser complètement envahir par la production).

Cela exige également de savoir recruter de nouvelles ressources (humaines, technologiques, financières…) ainsi que déléguer de plus en plus les opérations au profit de la gestion.

5 STRATÉGIES DE CROISSANCE qui ont fait leurs preuves pour les travailleurs autonomes et les micro-entreprises

1. Élargir votre territoire géographique

Vous occupez un marché local : passez à un marché plus large, régional par exemple. D’un marché régional, attaquez le national. Si vous êtes équipé sur le plan technologique, visez directement l’international. Comment mesurer votre potentiel de développement ? Définissez d’abord la limite de votre territoire actuel en posant sur une carte géographique vos clients et vos prospects actuels. Ensuite élargissez en cercles concentriques en multipliant par 2 ou par 3 les distances à partir de vos centres principaux d’intervention. Une autre manière d’élargir votre territoire est d’investir vos efforts vers une seule autre ville mais en l’explorant à fond, dans toutes les librairies ou chez tous les dépanneurs de votre zone de chalandise, auprès de tous les comptables ou de tous les voyagistes… ATTENTION : de la place de gros joueur sur un petit marché, vous allez devenir un petit joueur dans un plus gros marché. Soyez prêt à gérer ce changement.

2. Agrandir votre offre de services ou de produits.

Réfléchissez à toutes les utilisations et à tous les usages possibles de ce que vous vendez : des canapés pour s’asseoir aux convertibles pour dormir, des poignées pour ouvrir et fermer des portes de douche aux poignées porte-serviettes, des services de livraison de fleurs aux messages d’amour personnalisés, des cours de formation aux banques d’heures de coaching… Si vous êtes à court d’imagination, engagez un groupe de 5 enfants et demandez-leur un remue-méninges sur vos produits et services… vous ne serez pas déçus ! Beaucoup moins cher qu’un cabinet d’études et beaucoup plus créatif… à condition de prévoir pizzas et sodas à volonté !

3. Changer de canal de diffusion ou de distribution.

Vendez vos talents de photographes dans les écoles, dans les maternités ou dans les centres commerciaux. Proposez vos services de comptable dans les centres pour personnes âgées ou aux pépinières de jeunes entreprises. Distribuez votre ligne de vêtements infroissables dans les aéroports et les boutiques de bagages. Vendez vos services de designers d’intérieur aux notaires ou aux agents immobiliers. Annoncez vos talents informatiques chez les revendeurs de logiciels… Partez toujours du point de vue de votre client : où se trouve votre client lorsqu’il a le plus besoin de vous ?

4. Valoriser votre marque.

Sous votre marque de commerce, faîtes fabriquer des objets qui la représentent (c’est ce qu’on appelle en marketing les produits secondaires) et qui s’adressent à vos clientèles : t-shirts, cendriers ou stylos… Faîtes imprimer vos calendriers pour la nouvelle année, des livres de recettes pour les femmes pressées, des étuis à lunettes pour les plus de 50 ans, des marque-pages pour les lecteurs assidus, des porte-journaux pour les gens d’affaires. Sélectionnez l’objet le plus susceptible de rester sur le bureau, dans le sac ou dans la main de votre client… et s’il vous plaît, faîtes en sorte que votre marque et votre numéro de téléphone soient très visibles ! Ne faîtes pas comme ce comptable d’un réseau de franchises qui a dépensé une fortune pour des stylos promotionnels avec comme seule étampe un logo méconnaissable.

5. Proposer de la valeur ajoutée.

Appuyez-vous sur vos habiletés professionnelles – voire personnelles. Vous êtes chef-traiteur et vous avez du style : proposez des cours de protocole en même temps que la livraison de vos plats. Vous travaillez dans la santé : ouvrez une ligne 1-800 d’information gratuite avec des bénévoles. Votre boutique offre des objets de décoration : invitez des designers pour des séances de conseil ou des cours de style chez vous. Revenez encore aux habitudes de votre client, aux lieux de vie qu’il fréquente, aux journaux qu’il consulte, aux besoins qu’il rencontre, aux problèmes qui le préoccupent… vous découvrirez toujours quelque chose que vous pouvez faire pour lui, ce petit plus qui va faire une différence et va non seulement le fidéliser mais en faire votre meilleur représentant auprès de ses proches…

par Nadia Nadège
publié pour la première fois dans le bulletin Imagestion : http://www.imagestion.com/bulletins/banque_articles/affiche_article.php?id=21&motscles=nadia%20nadege&restreindre=999